Jeff the Killer, partie 1 : Extrait d’un journal local

jeff movie

Le sinistre tueur inconnu est toujours en fuite !

Après des semaines de meurtres inexpliqués, le sinistre tueur inconnu est toujours sur les routes. Avec le peu de preuves qui ont été trouvées, un jeune garçon qui aurait survécu à l’une des attaques du tueur raconte courageusement son histoire.

« J’ai fait un cauchemar et je me suis réveillé au milieu de la nuit » dit le garçon.

« J’ai vu que, pour une raison quelconque, la fenêtre était ouverte, même si je me souvenais l’avoir fermée avant d’aller au lit. Je me suis donc levé pour la fermer une fois de plus. Ensuite, je me suis simplement glissé sous mes couvertures et j’ai essayé de me rendormir. C’est alors que j’ai eu un sentiment étrange, comme si quelqu’un me regardait. J’ai levé les yeux, et j’ai presque sauté de mon lit. Là, dans le petit rayon de lumière, éclairant entre mes rideaux, il y avait deux yeux. Ce n’étaient pas des yeux normaux, ils étaient sombres, des yeux menaçants, bordés de noir et… qui me terrifiaient tout simplement. C’est.. quand j’ai vu sa bouche. Un long sourire horrible qui me donnait la chair de poule. Cette silhouette se tenait là, me regardant. Finalement, après ce qui m’a semblé être une éternité, il a dit une simple phrase, mais d’une manière dont seul un fou pourrait parler. »

« Il a dit « Endors-toi ». J’ai crié, c’est alors qu’il s’est précipité vers moi. Il a sortit un couteau, visant mon cœur. Il a sauté au-dessus de mon lit, j’ai tenté de le repousser : Je l’ai poussé, je l’ai frappé, j’ai roulé par terre, essayant de le faire tomber. C’est alors que mon père est arrivé, l’homme a attrapé son couteau et l’a planté dans l’épaule de mon père. Cet homme l’aurait sans doute achevé, si l’un des voisins n’avait pas alerté la police. »

« Ils se sont battus, l’homme s’est retourné et a couru dans le couloir. J’ai entendu un fracas, comme des bris de verre. Je suis sorti de ma chambre et j’ai vu que la fenêtre arrière de ma maison avait été cassée. Je me suis approché pour le voir disparaître au loin… Je peux vous dire une chose, je n’oublierai jamais ce visage. Ces yeux froids et mauvais, et ce sourire psychotique. Ils ne quitteront jamais ma tête. »

Les policiers sont toujours à la recherche de cet homme. Si vous voyez quelqu’un qui correspond à la description dans cette histoire, s’il vous plaît contactez votre service de police local.

Prochaine partie : Arrivée dans un nouveau quartier.

Laisser un commentaire

Alexander7siu1oblog |
Agence23h30 |
neobux |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Real-World drug addiction S...
| Lezelping
| Is My Nem