Jeff the Killer (partie 4) : Malentendu et arrestation

jeff crying

Rappel : Alors qu’ils attendaient le bus, Jeff et Liu se font agresser par 3 brutes. Après avoir ressenti un sentiment étrange, Jeff se bat avec les garçons et les blesse gravement.

Le lendemain matin, Jeff entendit que quelqu’un frappait à la porte. Quand il descendit, il trouva 2 policiers dans le hall, ainsi que sa mère, furieuse. « Jeff, ces officiers me disent que tu as attaqué 3 enfants hier. Ils n’ont pas tenté de poursuivre les hostilités, mais ils ont été poignardés. POIGNARDES Jeff ! » Jeff baissa les yeux, ce qui confirma les accusations de sa mère. « Maman, dit-il, ce sont eux qui nous ont attaqué, Liu et moi. Ils nous ont menacé avec des couteaux ! »

« Fiston, intervint l’un des policiers, on a trouvé 3 enfants blessés. 2 on été poignardés, l’autre a une énorme ecchymose à l’estomac. De plus, des témoins affirment t’avoir vu prendre la fuite après la bagarre. Qu’as-tu à dire, maintenant ? » Jeff ne pouvait rien dire, il ne pouvait pas se défendre. Même s’il disait que c’était lui et son frère qui ont été attaqués, il n’avait aucune preuve. Et il ne pouvait pas non plus contredire ce qu’a dit le policier, puisqu’il avait bien fui après la bagarre. « Garçon, continua le policier, va chercher ton frère ! » Jeff n’avait aucune envie d’obéir. Après tout, c’était lui qui avait blessé les enfants. Liu n’avait rien fait. « Monsieur, dit-il, c’est…c’est moi ! C’est moi qui ai blessé les enfants. Liu a essayé de me retenir, mais il ne le pouvait pas. Personne ne l’aurait pu. » Après avoir jeté un coup d’œil à son collègue, le policier s’adressa à Jeff « Hé bien fiston, nous allons devoir t’arrêter. Tu vas passer un an en détention criminelle ! »

« Attendez ! »

Tout le monde leva les yeux. Dans les escaliers, Liu tenait un couteau. Les policiers sortirent leurs armes et pointèrent le jeune garçon. « C’est moi qui l’ai fait ! J’ai des marques qui le prouvent ! » Il releva ses manches, révélant des coupures et des bleus, comme s’il avait participé à la bagarre. « Fiston, dit le policier, pose ce couteau et tout ce passera bien. » Liu laissa tomber le couteau, leva les mains et se dirigea vers le policier. « C’est pas lui ! hurla Jeff. C’était moi, j’l'ai fait ! Il est innocent ! » Des larmes coulèrent le long des joues de Jeff. « S’il te plait, Jeff, lui dit Liu, ne te rends pas coupable de ce que j’ai fait. » Après avoir envoyé un dernier sourire à son grand frère, Liu se tourna vers les policiers « Je vous suis. » Les deux policiers l’emmenèrent à la voiture de patrouille.

« Liu, dis leur que c’était moi ! cria Jeff. Dis leur ! Dis leur que c’est moi qui l’ai ai blessé !  » La mère de Jeff posa une main sur son épaule. « Jeff, lui dit-elle, arrête de mentir. Nous savons que c’est Liu le coupable. Calme toi, maintenant ! » Impuissant, Jeff regarda la voiture de police s’éloigner avec son petit frère. Le jeune homme resta dans l’allée, pleurant toutes les larmes de son corps. Quelques instants après le départ de la police, le père de Jeff rentra de son travail. En voyant le visage triste de son fils, il sut que quelque chose n’allait pas du tout. « Qu’est-ce qu’il se passe, Jeff ? » lui demanda-t-il. Mais Jeff, à force de pleurer, ne pouvait pas répondre.

Margaret demanda à son mari de l’accompagner à l’intérieur afin de lui expliquer ce qu’il s’était passé. Jeff resta dehors, seul. Finalement, au bout d’une heure ou deux, il rentra chez lui. Il vit que ces parents étaient tristes, choqués et déçus. Jeff se demandait comment ils pouvaient croire que Liu était le coupable, alors que c’était lui qui avait blessé les enfants. Il n’osa pas regarder ses parents dans les yeux. Il monta dans sa chambre. Il essaya de dormir, d’oublier, mais n’y arrivait qu’a moitié.

Prochaine partie : L’anniversaire de Billy

Partie précédente : Premières bagarres

Laisser un commentaire

Alexander7siu1oblog |
Agence23h30 |
neobux |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Real-World drug addiction S...
| Lezelping
| Is My Nem